grpw : enquêtes paranormales - http://grpw.exprimetoi.com/
 


Que signifie G . R . P . W . ?

Groupe de Recherches


Paranormales de Wallonie.

A partir de 22 Août 2015, pour lire les sujets en rapport avec le paranormal,

il faut s'inscrire comme membre et se présenter pour avoir accès à la totalité des sujets.

1 S'inscrire : vous pouvez lire les sujets mais pas répondre.

2 S'inscrire et se présenter : vous avez accès à toutes les
catégories et vous pouvez répondre sur tous
les sujets des membres.


Interview entre le G.R.P. Wallonie et la capitale.be Brabant Wallon

Bonjour, le 25 novembre 2015,

Une journaliste de la capitale.be Brabant Wallon voulait
en savoir plus concernant la 11 ème enquête qui aura lieu sûrement en
décembre ou en janvier à mon domicile.
Les questions étaient basées principalement sur la façon dont l'enquête allait se
dérouler, avec combien d'enquêteurs ?, comment ?, que faisons-nous si il y a une entité ?, etc ..
L'interview téléphonique a duré 1/2 heure et tout s'est bien passé.

:
Cliquez ici pour lire l'article entier


Partagez | 
 

 La combustion spontanée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: La combustion spontanée   Lun 14 Mai - 21:19:00



On parle de combustion spontanée lorsque des êtres humains brûlent sans aucune raison apparente. C’est le plus mystérieux des phénomènes provoqués par le feu.
Il est à noter que c'est un des sujets du paranormal pour lequel il y a un grand nombre de photos et d'expertises. En effet ces cas sont toujours suivis d'enquêtes policières puisque la mort n'est vraiment pas de type naturel.

Dans l'affaire de Mary Reeser, des experts en pyromanie, des pathologistes et même des agents du FBI furent appelés à la rescousse pour mener l'enquête... aucun d'eux ne pu expliquer pourquoi le corps fut entièrement désintégré ainsi que les os. Seuls ont subsisté un crâne brûlé, quelques vertèbres, et un pied qui portait encore une pantoufle. La pièce était complètement intacte et le fauteuil fondu. La mort accidentelle fut déclarée cause de l'accident.

Pourtant les faits ne concordent pas avec cette affirmation. En effet, pour réduire des os en cendres, il faut une température d'au moins 1650°, ce qu'un simple incendie de fauteuil ou de vêtement est incapable de produire. D'autre part, une telle température aurait entraînée la combustion de toute la maison (à titre de comparaison, la chaleur d'une voiture enflammée n'atteint que 700° environ...). Enfin, la quantité de suie dégagée montre que le feu qui a consumé Mrs Reeser l'a fait lentement.

Il y a même des personnes qui survivent à de telles expériences. Comme Jack Angel qui s'endormi en novembre 1974 et se réveilla 4 jours plus tard avec sa main droite brûlé et noirâtre. Il avait aussi des traces de brûlures sur la poitrine, les jambes et le dos mais curieusement il ne ressentait aucune douleur. Il s écroula devant sa caravane et fut transféré à l'hôpital ou on du lui amputer la main. Les médecins déclarèrent qu'il avait comme brûlé de l'intérieur.

Les combustions spontanées présentent des constantes : la victime semble ne pas avoir conscience de ce qui lui arrive, la chaleur dégagée est très intense, le feu ne s'étend pas (des victimes ont été carbonisées dans leurs vêtements presque intacts) et aucun lieu ne semble offrir de protection, y compris les espaces découverts, les navires, les voitures ou même... les cercueils.

Pour la plupart des scientifiques, ces morts s'expliquent par l'embrasement d'un vêtement par une cigarette ou que la victime se soit trop approchée du feu. Mais ce qui est contradictoire c'est que même dans les crematoriums le corps humain ne devient jamais que de la cendre, il reste toujours des petits fragments d'os qui ont résistés à la chaleur, alors qu'il ne reste rien après une combustion spontanée.

Les tentatives d'explication sont nombreuses :
- un "court circuit" des champs électriques du corps humain
- une réaction atomique en chaîne qui produirait une chaleur interne phénoménale
- un cocktail de substances chimiques qui se formerait dans l'estomac
- un syndrome mortel de l'esprit sur la matière qui se produirait avec un état d'esprit négatif. Physiologiquement cela se traduit par l'accumulation de phosphagenes, dont la vitamine B10, dans les tissus, qui sont dans certains cas très inflammables. La combustion serait alors déclenchée par des orages magnétiques, ou d'autres phénomènes électriques.



EXEMPLE DE CONBUSTION SPONTANNEE






LE CAS FRANCAIS D'URUFFE

Nous sommes à Uruffe, petit bourg lorrain proche de Toul. Ginette Kazmierczak mène une vie solitaire, discrète et effacée dans le logement de fonction de son fils, l'instituteur du village.
Le soir du 12 mai 1977, elle est seule dans l'appartement car son fils est de sortie. Vers 3 heures du matin, sa voisine de palier se réveille en sursaut. Sa chambre est pleine de fumée. Elle sort et voit de petites flammes qui dévorent le bas de porte d'entrée de Mme Kazmierczak. Elle alerte les pompiers qui, très vite arrivés, se trouvent devant un spectacle d'épouvante. Le corps de Mme Kazmierczak gît carbonisé sur le plancher, contre la porte d'entrée, mais les jambes et le bras droit sont intacts alors que la tête, le tronc et l'abdomen ne sont plus que cendres. Il a fallu une température énorme (2000°C) pour arriver à ce macabre résultat.
Fait étrange : seul le plancher sous le buste de la victime révélera des traces d'incendie. Les murs et le sol sont maculés de suie, mais rien d'autre n'a brûlé dans l'appartement. Le poêle à mazout et le chauffe-eau sont éteints. Une boîte d'allumettes est intacte sur le rebord de la fenêtre. L'électricité fonctionne correctement. Crime, suicide? Ces thèses sont écartées à défaut d'élément matériel pouvant les étayer.
Le parquet de Nancy ouvre une enquête et charge le capitaine Laurain d'une expertise. Ce dernier reprend toutes les hypothèses : explosion d'une bombe aérosol ou d'un gaz (mais l'embrasement du mobilier aurait alors été total), crime (mais la porte de l'appartement était fermée de l'intérieur), foudre (la météo invalidera cette possibilité). L'expert doit admettre qu'il s'agit bien là d'un cas de combustion spontanée. En conséquence, le 18 janvier 1978, le parquet de Nancy prononcera une ordonnance de non-lieu dans cette affaire. Ce cas troublant a été reconstitué dans le cadre de l'émission "Mystères" sur TF1 .

On pourrait penser qu'il y a eu tricherie pourtant certains cas se sont produit en public. En 1938 une jeune fille prit feu et mourut dans une salle de bal à Chelmsford en Angleterre et en 1980 une autre jeune anglaise brûla dans une discothèque à Darlington.

Lien : http://secretebase.free.fr/etrange/combustion/combustion.htm


Dernière édition par Admin le Mer 22 Juil - 1:10:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La combustion spontanée   Mar 11 Déc - 10:42:28

- un "court circuit" des champs électriques du corps humain
- une réaction atomique en chaîne qui produirait une chaleur interne phénoménale
- un cocktail de substances chimiques qui se formerait dans l'estomac

Cela paraît très plausible surtout pour le cocktail chimique . Quand on pense que boire du coca light et manger des mentos en même temps peut faire exploser l'estomac pourquoi n'y aurait-il pas un cocktail qui produirait une combustion spontanée
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La combustion spontanée   Jeu 3 Jan - 20:22:22

oui, cette combustion spontanée pourrait etre du a des substances chimiques ou alors, ce sont des vampires :shock: :shock: :bounce: :affraid:


Dernière édition par Admin le Mer 22 Juil - 1:12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La combustion spontanée   Lun 20 Juil - 17:18:38

Véritable mystère que la combustion spontanée......

Je penserai aussi qu'il s'agit de réaction chimique...;la digestion provoque notre chaleur naturelle de 36°.Il est possible que certaines substances mélangées,réagissent entre-elles pour produire une chaleur suffisante,qui combinée au peu d'oxygène dans le sang,déclancherait le feu.....

Heureusement que ce phénomène est rare...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La combustion spontanée   Lun 20 Juil - 17:47:53

La combustion spontanée à un effet chimique mais ont ne sais pas encore lequel.
Je dépose une vidéo ci-dessous pour vous montrer l'effet qu'il y a entre le coca cola light quand on ajoute un mentos dans la bouteille, un effet de bombe, vous pourrez constater ce que cela pourrait faire dans votre estomac.
La combustion est provoquée par un effet chimique et vous allez me dire que vient faire la vidéo ci-dessous, et bien, si vous buvez du coca cola light avec des mentos ...

CONCOURS : MENTOS - COCA COLA



Dernière édition par Admin le Mer 22 Juil - 1:12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com


Invité

Invité

MessageSujet: la combustio spontanée   Lun 20 Juil - 21:20:04

J'ai voulu montrer la vidéo à Frédéric,et il na'pas été étonné .Il a dejà fait cette expérience avec un de ses copain.Un professeur leur en avait parler à l'école.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

MessageSujet: la combustion spontanée   Mer 22 Juil - 1:07:21

mes enfants me l'on appris il y a longtemps,ça fait vraiment peur tout ça.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La combustion spontanée   Lun 27 Juil - 12:50:06

j'ai vu cela il y a un bout de temps avec dechavanne.
C'est assez impressionnant
comme quoi il faut même faire attention à ce que l'on mange et boit en même temps car on risque d'exploser.
Tout ça à cause de tous ces produits que l'on met dans l'alimentation car les produits naturels sont plus chers.
pffffffff
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La combustion spontanée   Lun 27 Juil - 13:48:30

Les combustions spontanées, plus rien ne m'étonne a ce sujet, il existe plusieurs sorte de combustions spontannées
celle de compost dans le fond de nos jardins, cela arrive sous l'effet de la putréfaction de nos restes de terre, feuilles mortes déchets ménagers, même bien mélangés, ceux ci provoquent des gaz qui peuvent s'enflammer au contact de l'air.
Même chose au niveau des cimetières, les célèbres feux follets et tant d'autres feux divers, provoqués par on ne sait quoi, ni comment.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La combustion spontanée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La combustion spontanée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Info] Petite définition et hypothèse de la combustion spontanée.
» Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise
» La combustion spontanée
» Un cas de combustion spontanée en Oklahoma ?
» Une combustion spontanée à Toul ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRPW - Groupe De Recherches Paranormales De Wallonie ( Belgique ) :: Des sujets en rapport avec le Paranormal & Autres qui pourraient intéresser :: Mystères inexpliqués - Les Inclassables - La Cryptozoologie - A travers L'Histoire - Vidéos :: Inclassables - Mystères inexpliqués-