grpw : enquêtes paranormales - http://grpw.exprimetoi.com/
 


Que signifie G . R . P . W . ?

Groupe de Recherches


Paranormales de Wallonie.

A partir de 22 Août 2015, pour lire les sujets en rapport avec le paranormal,

il faut s'inscrire comme membre et se présenter pour avoir accès à la totalité des sujets.

1 S'inscrire : vous pouvez lire les sujets mais pas répondre.

2 S'inscrire et se présenter : vous avez accès à toutes les
catégories et vous pouvez répondre sur tous
les sujets des membres.


Interview entre le G.R.P. Wallonie et la capitale.be Brabant Wallon

Bonjour, le 25 novembre 2015,

Une journaliste de la capitale.be Brabant Wallon voulait
en savoir plus concernant la 11 ème enquête qui aura lieu sûrement en
décembre ou en janvier à mon domicile.
Les questions étaient basées principalement sur la façon dont l'enquête allait se
dérouler, avec combien d'enquêteurs ?, comment ?, que faisons-nous si il y a une entité ?, etc ..
L'interview téléphonique a duré 1/2 heure et tout s'est bien passé.

:
Cliquez ici pour lire l'article entier


Partagez | 
 

 La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Mer 21 Oct - 10:24:09

Rappel du premier message :

La fin du monde pour le 10 septembre?



Des scientifiques du CERN (l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire) ont l'intention de pratiquer une expérience inédite avec une machine gigantesque, la semaine prochaine, dans le but de simuler les premières secondes qui ont suivi le "Big Bang" et dans l'espoir de faire de nouvelles découvertes sur ce phénomène encore plein de mystères. Des opposants qui voient déjà en la date du 10 septembre celle du Jugement dernier, c'est-à-dire la fin du monde, espèrent pouvoir les en empêcher.

Baptisée le "LHC" (pour Large Hadron Collider, "grand collisionneur de hadrons"), la machine utilisée n'est autre que le plus grand et le plus puissant accélérateur de particules du monde: elle a une circonférence de 26.659 mètres et a coûté quelque 5,4 milliards d'euros. Lorsqu'elle sera déclenchée mercredi à la frontière franco-suisse sous l'égide du CERN, elle fera en quelque sorte office de machine à voyager dans le temps, révélant ce qui s'est produit lors de la création de l'univers. Deux faisceaux de particules subatomiques de la famille des hadrons circuleront en sens inverse à l'intérieur de l'accélérateur circulaire, emmagasinant de l'énergie à chaque tour. En faisant entrer en collision frontale les deux faisceaux à une vitesse proche de celle de la lumière et à de très hautes énergies, le LHC va recréer les conditions qui existaient juste après le Big Bang. Des équipes de physiciens du monde entier analyseront ensuite les particules issues de ces collisions.



Des experts craignent cependant que cette expérimentation puisse produire des trous noirs qui pourraient détruire la Terre. Des opposants au projet estiment ainsi que l'expérience jouera avec l'inconnu, et donc aussi avec l'avenir de la planète et de l'humanité, accusant les scientifiques de se prendre pour Dieu. Ils tentent dès lors d'empêcher le projet avec une bataille de dernière minute devant les tribunaux. "Il est plausible que ces trous noirs survivent et grossissent, engloutissant la planète de l'intérieur", avance le Professeur Otto Rossler, de l'Université Eberhard Karls de Tübingen (Allemagne), qui fait partie des opposants qui ont engagé une procédure auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

Si l'expérience tient de la science-fiction, les responsables du CERN jugent qu'elle est d'une importance cruciale pour découvrir et révéler les secrets de l'univers. Le LHC pourra parvenir à une énergie jamais atteinte à ce jour dans un accélérateur de particules. Cependant, cette énergie restera inférieure à celle que produit couramment la Nature dans les collisions de rayons cosmiques, rassure le CERN. Des études sont menées depuis de nombreuses années pour répondre aux inquiétudes sur ce que pourraient engendrer des collisions de particules à des énergies aussi élevées, affirme l'organisation.

Les propriétés de la gravité, décrites par la relativité d'Einstein, excluent que des trous noirs microscopiques puissent être produits au LHC, selon le CERN. Les quelques théories de type spéculatif qui prédisent toutefois la production de telles particules au LHC prévoient qu'elles se désintégreraient aussitôt. Ainsi, ces trous noirs n'auraient pas le temps d'amorcer l'accrétion de matière et resteraient sans effets macroscopiques. (7sur7)
01/09/08 17h35

source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/2664/Catastrophes-Naturelles/article/detail/401696/2008/09/01/La-fin-du-monde-pour-le-10-septembre-.dhtml


Dernière édition par Admin le Sam 19 Nov - 8:52:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com

AuteurMessage


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Mer 14 Avr - 0:12:13

que ceux qui ne croyent pas aux diverses possibilités de la science, se taisent. un grand bravo a ces chercheurs Européens, qui essayent de vérifier le début de notre univers.
Affaire a suivre, avec intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Mer 14 Avr - 0:20:53

J'essaye de suivre le sujet mais des fois pas facile de retrouver le sujet sur le net.
Je fera ice que je peux pour qu'il y ai la suite mais cela s'arrête là pour le moment à moins que ...
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Mar 3 Aoû - 21:28:12

Les super collisions de particules en vedettes



'accélérateur de particules le plus puissant au monde, le LHC, tient la vedette lors de 35e Conférence internationale sur la physique des hautes énergies (Ichep) qui réunit un millier de physiciens jusqu'à mercredi à Paris. "Cette conférence revêt cette année une importance particulière puisqu'y seront exposés les premiers résultats obtenus au LHC du Cern à Genève", a souligné l'Elysée, en annonçant que le président Nicolas Sarkozy ferait une intervention lundi.

"LHC a démarré trop récemment: on ne peut pas s'attendre à un feu d'artifice de résultats de niveau prix Nobel, par contre la qualité des données est tout à fait remarquable", résume Guy Wormser, président du comité local d'organisation d'Ichep.

Environ 20% des présentations scientifiques prévues vont concerner le Grand Collisionneur de Hadrons (LHC) dont les premières collisions de protons à l'énergie requise pour faire de la science avaient été réussies le 30 mars au Centre européen de recherche nucléaire (Cern) à Genève.

Le "degré de préparation des expériences, les précisions déjà obtenues" sont "extraordinaires", a déclaré à l'AFP M. Wormser, traçant un premier bilan de la conférence ouverte jeudi au Palais des congrès. Dans la communauté des physiciens, "on pensait que ça prendrait, un an, deux ans pour arriver à ce niveau-là", souligne-t-il.

Le LHC n'a encore accumulé qu'un "nombre de collisions très faible" par rapport à son concurrent américain, le Tevatron du Fermilab de Chicago, "mais il est dans un domaine d'énergie beaucoup plus grand" qui "était complètement inexploré", met en avant M. Wormser, directeur du Laboratoire de l'accélérateur linéaire à Orsay (Essonne).

Au LHC, les deux faisceaux de protons, circulant en sens opposés et accélérés à une vitesse proche de celle de la lumière, ont une énergie de collision de 7 teraélectronvolts (1 Tev = mille milliards d'électronvolts), 3,5 fois plus que ce que permet le Tevatron. Chaque paquet contient quelque 100 milliards de protons, mais cela ne fait qu'un picogramme (un millième de milliardième de gramme) de matière au total, selon M. Wormser.

"Actuellement, on fait des collisions avec 8 paquets dans chaque faisceau", d'ici fin 2010, l'objectif est de monter à environ "mille paquets", précise cet expert. A partir de 2013, le LHC devrait atteindre ses "performances ultimes", avec une énergie de 14 Tev, deux fois plus que dans la phase actuelle. 7 Tev ou 14 Tev, à l'échelle de notre monde quotidien, c'est l'énergie cinétique de 7 ou 14 moustiques en vol. Mais c'est énorme quand cela concerne des protons.



Lors du choc, l'énergie est concentrée dans un espace mille milliards de fois plus petit qu'un moustique. Au LHC, l'heure n'est pas encore aux découvertes. Face à un nouvel instrument "la première chose qu'on fait, c'est d'exclure des choses qu'on ne voit pas", nuance M. Wormser. Progresser, c'est notamment délimiter plus précisément, comme vient de le faire le LHC, la fenêtre d'énergie où on peut espérer détecter une particule "exotique" comme le "quark excité".

Avec les six quarks connus, sortes de briques de Lego, "on peut fabriquer un tas de particules" (proton, neutron et autres hadrons). Les "quarks excités" ce serait "des objets de nouvelle physique", relève M. Wormser. Pour confirmer certaines bases de la physique actuelle, les physiciens traquent le boson de Higgs qui conférerait leur masse aux autres particules. "On n'attend pas d'annonce de découverte du boson de Higgs lundi", assure M. Wormser, mais les scientifiques du Fermilab pourraient présenter des données réduisant "la fenêtre des possibilités" pour le trouver.

source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1137029/2010/07/25/Les-super-collisions-de-particules-en-vedettes.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Ven 22 Avr - 22:10:03

L'accélérateur de particules du Cern établit un nouveau record


Le plus grand accélérateur de particules du monde(LHC)a établi vendredi un nouveau record du monde en produisant des faisceaux d'une luminosité inégalée, a indiqué vendredi son exploitant, le Centre européen de recherche nucléaire (Cern).



Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) a établi vers minuit "un nouveau record du monde d'intensité de faisceau" dans un accélérateur de particules, explique le Cern dans un communiqué. Il bat ainsi le précédent record détenu depuis 2010 par le collisionneur Tevatron du Fermilab de Chicago, aux États-Unis, selon le centre de recherches basé à la frontière franco-suisse. "L'intensité de faisceau étant la clé du succès du LHC, c'est une avancée très importante", a commenté le directeur général du Cern, Rolf Heuer cité dans le communiqué. De fait, une intensité plus élevée ouvre la voie à un plus grand nombre de collisions et en conséquence, doit permettre d'obtenir plus de données. "Qui dit plus de données, dit aussi plus grand potentiel de découvertes", a poursuivi M. Heuer.



Objectif
L'objectif du LHC, anneau de 27 km de circonférence, situé à 100 mètres sous terre, est de mieux comprendre la formation de l'Univers en recréant les conditions immédiates de l'après Big Bang. En faisant s'entrechoquer des protons, il cherche notamment un des chaînons manquants de la structure fondamentale de la matière qui confère leur masse aux autres particules, le fameux boson de Higgs, surnommé "la particule de Dieu". Ce boson "pour autant qu'il existe, sera produit très rarement. Il faudra donc une grande quantité de données pour pouvoir confirmer ou réfuter de manière incontestable son existence", souligne encore le Cern pour expliquer l'importance de parvenir à des faisceaux plus intenses.

Le LHC, relancé en 2009 après un an de déboires ayant suivi son inauguration, a déjà battu plusieurs records de puissance pour les collisions de protons, atteignant les 7 téraélectronvolts, soit trois fois et demi plus que le Tevatron de Chicago.



Ces collisions, qui vont se poursuivre jusqu'à la fin 2012, ont permis aux physiciens d'observer des phénomènes qu'ils croient inédits sur des liens entre les particules. Mais surtout, elles devraient leur permettre d'ici la fin de cette période d'exploitation de "savoir si le boson de Higgs existe ou non", assure le Cern. Cette découverte serait une révolution dans la physique. "Actuellement, l'excitation est à son comble", a assuré le directeur de la recherche et de l'informatique scientifique du Cern, Sergio Bertolucci, selon lequel les scientifiques ont "le sentiment d'être à l'aube d'une nouvelle découverte".

22/04/11 11h56

source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1254319/2011/04/22/L-accelerateur-de-particules-du-Cern-etablit-un-nouveau-record.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Sam 23 Avr - 0:31:52

pour les expériences il faut aller de l'avant, à en croire les réflexions, j'aurai au moins atteint l'age de 61 ans et 1 jours, Au secours Maman, j'ai encore deux petites filles et des enfants qui méritent de vivre, comme tout le monde du forum et autres.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Sam 23 Avr - 2:51:28

je suis pour la recherche du savoir ... mais en quoi tout cela peut servir ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: L'existence du Boson de Higgs en passe d'être prouvée?    Ven 13 Juil - 20:59:06

L'existence du Boson de Higgs en passe d'être prouvée?


La salle de conférence du Centre Européen de Recherche Nucléaire (CERN) à Genève se remplit rapidement mercredi matin, a indiqué le Centre sur son compte Twitter. L'institut de recherche devrait annoncer une grande avancée relative à la recherche du boson de Brout-Englert-Higgs, voire même confirmer son existence.


Ce séminaire suscite de grandes attentes dans le monde scientifique. La conférence peut être suivie en direct à partir de 8h55 sur internet.

Le boson de Brout-Englert-Higgs, ou boson scalaire, est une particule élémentaire hypothétique dont l'existence n'a jamais pu être prouvée scientifiquement. Cette particule donnerait sa masse à toutes les autres particules élémentaires.

L'existence du boson scalaire pourrait avoir été prouvée par l'accélérateur de particules du CERN, le grand collisionneur de hadrons, grâce aux expériences CMS et Atlas.

L'hypothèse de l'existence du boson scalaire avait été formulée par deux chercheurs belges, Robert Brout, décédé en 2011, et François Englert, professeur à l'ULB, ainsi que par un physicien écossais, Peter Higgs, dans trois articles publiés en 1964.


4/07/12 - 09h11

source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1464653/2012/07/04/L-existence-du-Boson-de-Higgs-en-passe-d-etre-prouvee.dhtml


Dernière édition par Admin le Ven 13 Juil - 21:04:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Découverte d'une nouvelle particule "compatible" avec le boson de Higgs    Ven 13 Juil - 21:02:43

Découverte d'une nouvelle particule "compatible" avec le boson de Higgs





Une nouvelle particule "compatible" avec les caractéristiques du boson de Higgs, chaînon manquant dans la théorie des particules élémentaires, a été découverte, a annoncé mercredi l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern).

Il est encore trop tôt pour dire qu'il s'agit bien du boson de Higgs mais les physiciens du CERN ont applaudi debout mercredi matin la découverte d'une nouvelle particule "compatible" avec ce chaînon manquant de la physique des particules, qu'ils traquent depuis des décennies.

Le boson de Higgs, insaisissable car extrêmement instable, est considéré par les scientifiques comme la clef de voûte de la théorie du "Modèle standard" définissant la structure fondamentale de la matière.

Qu'ils aient réellement mis la main sur cette "fichue particule" expliquant pourquoi d'autres particules élémentaires ont une masse, ou sur une autre encore plus "exotique", la joie et le soulagement se lisaient sur les visages de tous les physiciens qui assistaient au séminaire organisé à Genève par l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

"Je n'aurais jamais espéré voir cela de mon vivant, et je vais demander à ma famille de mettre du champagne au frais", a lancé le Britannique Peter Higgs qui, dès 1964, avait postulé par déduction l'existence du boson portant son nom, avec ses collègues Robert Brout (décédé en 2011) et François Englert.

Une émotion telle que François Englert, assis juste à côté de lui, peinait à retenir ses larmes. "Nous avons franchi une nouvelle étape dans notre compréhension de la nature", a déclaré dans un communiqué le directeur général du Cern, Rolf Heuer, visiblement très fier du travail accompli. "il y ressemble étrangement..."

"La découverte d'une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs (...) ouvre la voie à des études plus poussées, exigeant davantage de statistiques, qui établiront les propriétés de la nouvelle particule", a-t-il expliqué. Tout s'est joué au coeur du Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN, le plus grand accélérateur de particules au monde.

C'est dans cet anneau de 27 km de circonférence situé à 100 mètres sous terre que les physiciens font s'entrechoquer des milliards de protons en espérant trouver la trace du boson dans les débris, une cascade de particules, à l'aide de myriades de détecteurs.

En décembre dernier, la cachette du boson de Higgs s'était déjà singulièrement réduite, les deux expériences indépendantes en cours au LHC (Atlas et CMS) pointant vers une région comprise entre 124 et 126 gigaélectron-volts.

Une zone désormais confirmée et précisée. Mais la marge d'erreur restait bien trop importante pour permettre aux chercheurs d'affirmer formellement avoir "découvert" le boson et ils avaient dû se contenter d'évoquer une simple "indication" sur sa présence.

Grâce à des milliards de collisions supplémentaires au printemps, CMS et Atlas ont cette fois atteint une fiabilité suffisante pour annoncer officiellement la découverte d'un nouveau boson.

"C'est peut-être le boson de Higgs qu'on a trouvé, aujourd'hui on a peut-être compris comment la matière a pu s'organiser au début de l'univers, un millième de milliardième de seconde après le Big Bang", résume pour l'AFP Yves Sirois, l'un des porte-parole de CMS.

"C'est peut-être le boson de Higgs, c'est peut-être quelque chose de beaucoup plus grand qui ouvre la fenêtre d'une nouvelle théorie au-delà du Modèle standard", souligne-t-il.

Certes, "il faudra en vérifier toutes les propriétés avant de pouvoir en dire plus d'ici la fin de l'année", reconnaît la physicienne Pauline Gagnon (Atlas). "Mais il y ressemble étrangement...", déclare-t-elle à l'AFP.


4/07/12 - 10h52

source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1464714/2012/07/04/Decouverte-d-une-nouvelle-particule-compatible-avec-le-boson-de-Higgs.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Sam 14 Juil - 0:42:05

Bonsoir à Tous, cet article est intérressant, mais de la à croire que le 10 septembre sera la date de la fin du mode, il y a un grand pas à franchir. De mon côté je suis pret a quitter ce monde tranquillement, le lendemain de mpn 62 ème anniversaire.
Je crois que les scientifiques ont encore beaucoup à apprendre et analyser un peu plus les résultats de leur trouvaille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Dim 15 Juil - 11:45:23

Bonjour andré, je ne pense pas que tu aie lu la suite à part le message de tête, cet article concerne le cern, à lire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Ven 15 Fév - 2:33:42

Le CERN va faire une pause jusqu'en 2015

Après l'extraordinaire découverte en juillet 2012 d'une particule aux caractéristiques compatibles avec celles du boson de Higgs, le laboratoire européen de recherches nucléaires (CERN) va faire une pause de presque 2 ans, à partir du 14 février.



Cette pause a pour but de mener des travaux de rénovation et d'amélioration du LHC (Grand collisionneur de Hadrons), dont les collisions de particules ont abouti à la découverte de 2012.

Le 4 juillet 2012, le CERN avait en effet annoncé avoir identifié à 99,9% un nouveau boson, qui paraît compatible avec le boson de Higgs.

Le CERN avait toutefois indiqué que des études complémentaires étaient nécessaires pour déterminer si cette particule possède l'ensemble des caractéristiques prévues pour le boson de Higgs.

La connaissance des propriétés de cette particule peut orienter la recherche au-delà du modèle standard et ouvrir la voie à la découverte d'une nouvelle physique, telle que la supersymétrie ou la matière noire.

Le LHC a mis fin aux collisions de particules jeudi et l'équipement sera complètement arrêté samedi.

Le LHC est le plus grand accélérateur de particules au monde et a été mis en service fin novembre 2009. Il a été construit dans le tunnel souterrain circulaire (26,6 km de circonférence) de son prédécesseur, le LEP (Large Electron Positron).

À la différence du LEP, le LHC fait accélérer des protons (de la famille des hadrons), pour produire des collisions. Le LEP faisait accélérer des électrons ou des positrons.

Pendant deux ans, il n'y aura pas de collision de particules, mais des travaux vont être entrepris pour rénover les installations et préparer le LHC à un nouveau cycle d'exploitation à plus haute énergie.

En outre, des travaux vont être engagés sur d'autres accélérateurs du CERN, soit le Synchrotron à protons (PS) et le Supersynchrotron à protons (SPS). Ainsi au SPS, une centaine de kilomètres de câbles vont être déposés ou remplacés, suite à leur vieillissement dû à l'exposition aux radiations dans le tunnel.



Au cours des trois dernières années, le LHC a produit "plus de 6 millions de milliards de collisions, et cette performance a dépassé toutes les attentes", a déclaré pour sa part Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie du CERN.

Les équipes du CERN ont réussi à réduire de moitié l'intervalle entre les paquets de protons constituant les faisceaux et la luminosité n'a cessé d'augmenter.

Cette amélioration de la performance en l'espace d'une année a permis aux expériences LHC d'obtenir des résultats importants plus rapidement que prévu. Outre la particule compatible avec celle du boson de Higgs, les expériences sont "parvenues à mener à bien de nombreuses études améliorant notre compréhension de la matière fondamentale", relève le CERN.

En 2012, la performance du LHC a été deux fois plus importante qu'en 2011. Sa luminosité a atteint une valeur deux fois supérieure à la valeur maximale de 2011 et l'énergie de collision a été portée de 7 TeV (téraélectronvolt) en 2011 à 8 TeV en 2012.

En 2015, au moment de sa remise en fonction, le LHC sera exploité avec une énergie de collision encore accrue, portée à 13 TeV et une luminosité plus forte.

source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1579723/2013/02/14/Le-CERN-va-faire-une-pause-jusqu-en-2015.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Mer 27 Mar - 10:39:16

Boson de Higgs: le Cern de plus en plus affirmatif



Les dernières analyses de la particule découverte au Cern l'été dernier, présentées jeudi en Italie, "indiquent fortement" qu'il s'agit bien d'un boson de Higgs, a annoncé le Cern jeudi dans un communiqué.

Depuis l'annonce spectaculaire de juillet dernier, les physiciens ont analysé deux fois et demie plus de données que ce qui était alors disponible. Leurs derniers résultats ont été présentés jeudi à La Thuile, dans les Alpes italiennes, lors des "Rencontres de Moriond", la première conférence de physique majeure de l'année.

"Les résultats préliminaires portant sur l'ensemble des données 2012 sont magnifiques, et pour moi il est clair que nous avons affaire à un boson de Higgs, même si nous sommes encore loin de savoir de quelle sorte de boson de Higgs il s'agit", a déclaré Joe Incandela, porte-parole de CMS, cité par le communiqué.

CMS et ATLAS sont les deux collaborations du Grand collisionneur de hadrons (LHC) de Genève à l'origine de la découverte d'une nouvelle particule "compatible" avec le boson de Higgs.

L'identification formelle de cette particule comme un boson de Higgs passe cependant par une analyse détaillée de ses propriétés quantiques et de la façon dont elle interagit avec d'autres particules.

Le boson est insaisissable
Selon le Cern, "la question reste toutefois ouverte" de savoir s'il s'agit bien du boson de Higgs du Modèle standard, ou plutôt du plus léger d'un ensemble de bosons prédits dans certaines théories au-delà du Modèle standard. "Répondre à cette question prendra du temps", a averti le Cern.

Le boson de Higgs, insaisissable car extrêmement instable, est considéré par les scientifiques comme la clef de voûte de la théorie du Modèle standard, la particule élémentaire qui donne leur masse à nombre d'autres particules.

Son existence avait été postulée pour la première fois en 1964 par le physicien britannique Peter Higgs, dont il porte le nom, avec ses collègues Robert Brout et le Belge François Englert.

source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1596506/2013/03/14/Boson-de-Higgs-le-Cern-de-plus-en-plus-affirmatif.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com


Invité

Invité

MessageSujet: Re: La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern   Jeu 28 Mar - 0:00:20

Bonsoir a tous et toutes, nous sommes en pleine période dangeureuse pour tous et toutes, la montée de la séve provoque bien plus de morts innexpliquées, il en est de même lors du début de l'automne. La folie de certains dirigeants de Nations qui ont un pouvoir nucléaire, me semble plus grande que les expériences menées par le CERN. Pour avancer il faut parfois risquer certaines choses, donc acceptons les.
Au plaisir de voir vos commentaires, je vous souhaite une nuit heureuse et paisible.
Revenir en haut Aller en bas
 
La fin du monde pour le 10 septembre? LHC le plus grand accélérateur de particules du monde - cern
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le plus grand accélérateur de particules au monde a été mis en route
» La fin du monde pour le 10 septembre?
» le plus grand accélérateur de particules
» LHC, l'accélérateur à particules le plus puissant du monde
» Redémarrage de l'accélérateur de particules LHC pour la mi-novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRPW - Groupe De Recherches Paranormales De Wallonie ( Belgique ) :: Des sujets en rapport avec le Paranormal & Autres qui pourraient intéresser :: Coin Détente - Questions/Réponses :: Bla Bla Quotidien-