grpw : enquêtes paranormales - http://grpw.exprimetoi.com/
 


Que signifie G . R . P . W . ?

Groupe de Recherches


Paranormales de Wallonie.

Pour lire les sujets en rapport avec le paranormal,

il faut s'inscrire comme membre et se présenter pour avoir accès à la totalité des sujets.

1 S'inscrire : vous pouvez lire les sujets mais pas répondre.

2 S'inscrire et se présenter : vous avez accès à toutes les
catégories et vous pouvez répondre sur tous
les sujets des membres.


Interview entre le G.R.P. Wallonie et la capitale.be Brabant Wallon

Une journaliste de la capitale.be Brabant Wallon voulait
en savoir plus concernant la 11 ème enquête qui aura lieu sûrement en
décembre ou en janvier à mon domicile.
Les questions étaient basées principalement sur la façon dont l'enquête allait se
dérouler, avec combien d'enquêteurs ?, comment ?, que faisons-nous si il y a une entité ?, etc ..
L'interview téléphonique a duré 1/2 heure et tout s'est bien passé.

:
Cliquez ici pour lire l'article entier


Partagez | 
 

 TEMOIGNAGE SUR UN CAS DE POLTERGEIST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: TEMOIGNAGE SUR UN CAS DE POLTERGEIST   Lun 14 Mai - 16:10:05

Voici un témoignage d'une fille qui dit avoir vécu un cas de poltergeist, vous allez voir que ça confirme ce qui est expliqué précédemment:




"J'ai mis beaucoup de temps à me décider à témoigner par écrit de cette expérience qui m'a réellement bouleversée et qui me surprend encore.
Cela s'est produit il y a presque 10 ans.
J'avais 15 ans. A cette époque, j'étais très proche d'une amie avec qui je partais régulièrement en vacances dans des gîtes ruraux que louaient ses parents.
Le gîte se trouvait en plein campagne.
Il était isolé de toute habitation et était à quelques kilomètres du premier village.
C'était une vieille maison en pierre. Dans l'entrée se trouvait un escalier en bois qui menait à une mezzanine et à d'autres chambres.
Dés mon arrivée je ne me sentais pas à l'aise. J'étais oppressée.
Dans le salon situé sous la mezzanine, j'avais constamment l'impression d'être " observée ".

Le premier soir, tout le monde alla se coucher vers 23 heures. Mon amie et moi dormions dans un vieux lit campagnard à barreaux situé au niveau de la mezzanine.
Nous étions couchées et nous commentions en plaisantant les photos d'un journal " people ".
La maison était calme. Les volets étaient fermés .
Au bout d'un moment, la fatigue nous gagna et je décidai d'éteindre la lumière.
Mon amie commençait à s'endormir.
Quant à moi, je tombai doucement dans la somnolence jusqu'à ce que " quelque chose " me pousse à ouvrir les yeux et à regarder au-dessus de moi (je me souviens très nettement de cette force qui me fit ouvrir les yeux).
Je vis alors une sorte de vapeur blanche qui " sortait " du plafond, retenue par un fil.
Prenant peur et ne comprenant pas, je réveillai mon amie et lui demandai de regarder au plafond.
Je lui dis : " est-ce que tu vois la même chose que moi ? " .
Elle confirma. Cette forme blanche s'amplifiait et restait reliée au plafond par un fil blanc vaporeux.
La forme bougeait.
De temps en temps, elle s'approchait de nous puis elle remontait au plafond.
Mais ce n'est pas cette forme blanche qui m'effraya le plus.
Des pas ont commencé à se faire entendre.
Ils partaient d'en bas, montaient les escaliers et s'approchaient de notre lit.
Les pas s'arrêtaient au pied du lit qui se mettait alors à trembler.
Et ça recommençait...Ca repartait d'en bas, s'approchait de notre lit qui tremblait alors...
De toute cette nuit, c'est l'événement dont je me souviens le plus nettement.
Imaginez vraiment quelqu'un monter les escaliers lentement mais bruyamment... Par moment, je sentais comme des grattements derrière mon oreiller...puis des bruits de billes qui claquent l'une contre l'autre...puis des bruits de ciseaux coupant un tissu...
Les pas continuaient ce perpétuel aller et retour et à un moment, l'armoire qui était à coté de notre lit " s'écroula "...Mais en fait, ce ne fut que le bruit d'une armoire qui s'écroule.
Nous ne bougions plus, nous étions tétanisées.
Je réussis à tendre une main et à allumer. Tout s'arrêta...
L'armoire était bien en place. Mon amie cria le prénom de son père.
On tremblait de peur.
On lui expliqua, Il marmonna quelques mots, nous dit de dormir et retourna se coucher.
J'éteignis à nouveau la lumière et tout recommença.
J'avais peur, mais j 'essayais de me contrôler.
J'essayais de comprendre ce qu'il se passait .
Alors j'ai posé la question à voix haute : " qu'est-ce qu'il se passe ? pourquoi ? ".
A ce moment là, je fixais cette forme blanche qui me rassurait presque par rapport à tous ces bruits et j'avais l'impression qu'elle commençait à se matérialiser.
Et là, j'ai le souvenir d'avoir vu une belle oie blanche avec les ailes déployées.
Malgré la peur et l'angoisse des pas qui partaient d'en bas et qui se rapprochaient de notre lit, nous nous sommes endormies serrées l'une contre l'autre, épuisées et trempées de peur.
Je ne sais pas à quelle heure nous avons fermé les yeux. Je ne sais plus combien de temps nous avons dormi.
Le lendemain matin, nous avons raconté notre nuit.
Les parents de mon amie ne nous ont pas crues.
Plus tard dans la journée, la propriétaire de la maison vint nous rendre visite.
Je me souviens qu'elle parlait avec les parents de mon amie et quelle leur disait que cette maison appartenait autrefois à une femme qui avait vécu jusqu'à sa mort dans la maison.
J'appris ensuite que le lit dans lequel nous dormions était celui dans lequel elle avait passé toutes ses nuits.
Et je fus totalement bouleversée quand j'entendis cette phrase : " cette femme était gardienne d'oie "...


FLIPPANT, VOUS TROUVEZ PAS? dites si vous croyez ce témoignage
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com
avatar

Admin

Fondateur et Enquêteur
Fondateur et Enquêteur

MessageSujet: Re: TEMOIGNAGE SUR UN CAS DE POLTERGEIST   Sam 26 Mai - 20:10:34

très flippant ce témoignage, cette vapeur blanche était surement un spasm ou alors une matérialisation sans forme concrète, les bruits de pas, à voir maintenant si ce n'est pas le craquement des anciennes poutres du batiment, on sais qu'avec le temps, le bois se laisse aller mais il y a toujours un soupçon de se qui s'y passe.
à leur place, j'aurais flipé et gazé sans demander mon reste. :affraid:


Dernière édition par Admin le Mar 2 Juin - 11:30:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grpw.exprimetoi.com


Invité

Invité

MessageSujet: Re: TEMOIGNAGE SUR UN CAS DE POLTERGEIST   Sam 20 Juin - 14:44:35

Bonjour :) ,

Oulala une histoire qui fait peur.

Il est sur que les filles ont eu un courage admirable car je ne pense pas que je serai resté dans la chambre. Mais comme il est dit plus haut le bois se dilate selon la température et au fil du temps se déforme provoquant divers bruits.

Cela n’explique pas les bruit de ciseaux coupant du tissu et encore moins les billes à moins que cela viennent du chauffage malheureusement nous ne pouvons pas vraiment expliquer ces phénomènes vu que nous n’avons aucun renseignement sur la maison et son installations.

Car il faut savoir que certain chauffage crée un bruit tout simplement parce que les tuyaux se dilatent sous la pression de l’air et eaux.

Quoi qu’il en soi sa laisse à réfléchir !!!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: TEMOIGNAGE SUR UN CAS DE POLTERGEIST   

Revenir en haut Aller en bas
 
TEMOIGNAGE SUR UN CAS DE POLTERGEIST
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poltergeist - film maudit !
» 23 ans de FLP : temoignage de ma maman
» TEMOIGNAGE: Récit du périple d'un Français à travers le Tibet
» temoignage de Noel
» mon temoignage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRPW - Groupe De Recherches Paranormales De Wallonie ( Belgique ) :: Témoignages-Endroits hantés-Apparitions-Poltergeists-Rods-Orbes-Photos-Abandon-Vidéos :: Les poltergeists-